Le réfectoire

 

 

refectoire1910

Refectoirepetit

Les murs du réfectoire sont en partie ceux des thermes d’Agrippa, construites sur le Champ de Mars à partir de 33 av. J.-C. Au Moyen-âge, les ruines servent de carrière pour la construction de nouveaux bâtiments. Au XVIe siècle, le cardinal Charles Borromée y installe une institution pour filles repenties et au XVIIe les vestiges des thermes sont transformés en réfectoire.

En 1810 les clarisses qui occupaient les lieux sont dispersées et les bâtiments sont vendus en lotissements. Le nouveau propriétaire transforme le réfectoire en écuries.

En 1869, le Séminaire rachète cette partie et les écuries redeviennent réfectoire. Avec la reconstruction du Séminaire en 1883, le réfectoire est agrandi et prend sa forme actuelle.

Il est restauré à plusieurs reprises, et en 2011, il connait une nouvelle restauration complète. La voute est recouverte de toiles tendues pour améliorer l’acoustique et l’on prévoit également les emplacements pour le programme de mosaïques du Père Rupnick, qui fera pendant à celui de la Chapelle.

Au fond, déjà réalisé, "le Dernier repas de Jésus Ressuscité avec ses Apôtres", au bord du lac : « Pierre, m’aimes-tu ? – Sois le pasteur de mes brebis. » (Jn 21).

Au dessus de la porte figurera prochainement "le Banquet éternel, dans le Royaume." Enfin, sur les côtés en médaillon, sont prévus les visages des saints français inscrits au calendrier liturgique.

Refectoiremosaiques

 

 

Adresse : Via santa Chiara, 42. 00186 Roma. Italie. Tél : 0039 06 68 02 11

Séminaire pontifical français de Rome - Le réfectoire.
Powered by Joomla 1.7 Templates